Essentiel

Toute l'information sur l'immobilier neuf pour réussir votre projet

Comment bien choisir son terrain

Publié le 23 septembre 2016Mis à jour le 28 mars 2022

Vous avez comme projet de faire construire votre maison ? La première étape consiste à trouver le terrain idéal. Constructibilité, nature du sol, viabilisation… de nombreux éléments doivent être pris en compte. Voici les points à ne pas négliger.

S’assurer que le terrain soit constructible

C’est la base ! Si vous projetez d'acheter un terrain pour y faire construire une maison, vous devez absolument vous assurer qu'il soit constructible. Pour le savoir, rendez-vous à la mairie pour consulter les documents d’urbanisme, et plus particulièrement le PLU (Plan Local d’Urbanisme). Depuis la Loi ALUR de 2014, c'est ce dernier qui détermine l'affectation des sols, et non plus le POS (Plan d'Occupation des Sols).

La parcelle convoitée est un terrain constructible ? Avant de crier victoire, vérifiez sa destination, autrement dit le type de construction acceptée. Le fait que le terrain soit constructible ne signifie pas que vous pourrez y bâtir la villa de vos rêves. Est-il destiné à recevoir une habitation, des bureaux ou plutôt des commerces ?

Bon à savoir : le PLU vous informe également sur les règles d’urbanisme et de construction en vigueur sur le territoire concerné.

Apprécier l’environnement autour de la parcelle et son emplacement

Gardez bien le PLU sous les yeux : ce document contient une mine d’informations. Vous y trouverez notamment les projets de développement de la commune. Vérifiez que rien ne viendra troubler votre tranquillité durant les prochaines années : une future autoroute, un grand centre commercial, une boîte de nuit, etc.

Le terrain est-il bien situé ? La réponse à cette question est assez subjective, puisqu’elle dépend de votre mode de vie. Commerces, transports en commun, infrastructures de loisirs, grands axes routiers… à vous de déterminer si l’emplacement de cette parcelle répond à vos attentes.

Vérifier si le morceau de terre convoité est viabilisé

Attention, un terrain constructible n’est pas forcément viabilisé. Un terrain viabilisé, ou terrain à bâtir, est déjà raccordé au réseau d’assainissement public, téléphonique, électrique… Il dispose de l’accès à l’eau potable et est accessible par un chemin privé (s’il n’est pas directement desservi par une voie publique). En résumé, ce terrain est prêt à recevoir une construction.

Le terrain est constructible mais non viabilisé ? Vos projets ne tombent pas à l’eau pour autant, mais il faudra prévoir un budget supplémentaire – parfois conséquent – pour effectuer les travaux de viabilisation.

Évaluer les qualités du terrain

La configuration et les caractéristiques du terrain peuvent être déterminantes pour la construction de votre maison. C’est pourquoi il est indispensable d’acheter le terrain avant de choisir sa maison. Voici les points à vérifier.

Le relief

Le relief du terrain influencera le type de construction que vous pourrez y bâtir. Une maison de plain-pied, par exemple, nécessite une emprise au sol plus importante qu’une maison à étage, pour une surface habitable équivalente. Les parcelles vallonnées peuvent être intéressantes… ou contraignantes selon votre projet.

La nature du sol

Le sol est-il souple ou compact ? Le sous-sol est-il pollué ? Y a-t-il des risques d’inondations ? Si elle n’est pas obligatoire, l’étude géologique du sol vous fournira de précieuses informations. Celles-ci pourront également servir à votre constructeur de maisons et à l’architecte qui s’occupe de concevoir les plans.

Une règle d’or ? Évitez de choisir un terrain situé au bas d’une pente, l’eau ruisselle naturellement vers le bas. Sinon, tenez-en compte dans la construction, avec un système de drainage du sous-sol adapté.

L’orientation

Une bonne orientation vous permettra de bénéficier d’une luminosité optimale, et par la même occasion, de réaliser des économies sur votre facture d’énergie. Un terrain possède les 4 orientations, mais l’une d’elles peut être réduite par la présence d’une forêt, de bâtiments mitoyens, d’un mur, etc.

La surface

La surface du terrain doit être adaptée à votre future construction. N’oubliez pas de tenir compte des distances minimales requises avec les bâtiments voisins. Pour connaître les délimitations exactes du terrain, faites appel à un géomètre pour effectuer un bornage.

Bon à savoir : pour vous épargner une grande partie de ces démarches, vous pouvez aussi acheter un terrain en lotissement. Les avantages ? Cette parcelle est déjà viabilisée et bornée. Seul bémol : ces terrains sont plus standardisés et vous devrez respecter le cahier des charges du lotissement. Comme le lotisseur s’est occupé de l’aménagement du terrain, attendez-vous également à payer un peu plus cher. Notez que le fait de posséder le terrain ou d’acheter la maison et le terrain à un professionnel influence le choix d’un type de contrat de construction de maisons.

Terrains à bâtir

Cissac-Médoc (33250)

Terrains
Terrain à bâtir

Landouge (87100)

Terrains
Terrain à bâtir

Landouge (87100)

Terrains
Terrain à bâtir

Landouge (87100)

Terrains
Terrain à bâtir

Isle (87170)

Terrains
Terrain à bâtir

Isle (87170)

Terrains
Terrain à bâtir

Isle (87170)

Terrains
Terrain à bâtir

Echiré (79410)

Terrains
Terrain à bâtir

Notre-Dame-de-Monts (8...

Appartements de 2 à 3 ...
Domaine du Fief Haut

Voir tous les programmes proposés

Faire une recherche

Vous avez une question ?

Vous avez une interrogation sur un sujet ? Posez votre question à notre rédaction, nous traitons le sujet et nos experts vous répondent !

Poser une question